goyaves_02          

La saison des letchis se termine doucement, et un fruit en remplaçant un autre, les goyaves font leur apparition sur les étals du marché. 

Pour 1 euro, j'en ai cinq et dans le petit tas, une goyave n'est pas encore mûre. Le parfum des autres envahi doucement la maison et je commence à les déguster rien qu'en les respirant.

goyaves            

Comme tous les ans, je me promets d'en faire des confitures, des glaces et des jus, et comme tous les ans, je n'en ferais rien. A peine arrivée à la maison, j'en ai déjà mangé la moitié, l'autre sera pour le petit déjeuner du lendemain.

goyaves_03               

Ce que j'aime dans les pays tropicaux, c'est de vivre pleinement chaque saison: on n'a pas le choix que de  vivre à leur rythme.    Si vous avez envie de fraises au mois de décembre, il n'y en a pas...d'ailleurs, pas de fraises tout court à Mayotte.     Pas de caprice, pas d'exigence, la terre ne vous donnera que ce qui pousse ici.  Et quand ce n'est pas la période, et bien prenez votre mal en patience, ça finira par arriver aussi sûrement que le soleil se lève tous les matins.

                                                                    Kaay à Mayotte