PICT0069__800x600_      

Voici quelques photos de ma chienne Mawa qui vient de fêter sa première année il y a une semaine. Si je fais cette note, ce n' est pas pour vous donner des nouvelles de mon chien mais parce que je reçois de temps en temps des questions sur ma boite émail concernant le berger des mangroves.

PICT0072__800x600_      

Avant tout, je le dis et le redis, le berger des mangroves n' est pas une race de chiens, c' est le mélange de chiens abandonnés sur l' île au départ de leur maître. Le fruit des nombreux accouplements entre différentes races donne à peu près ça.

  PICT0081__800x600_      

Mawa ressemble à un dingo ou à un fennec, au choix. Elle n' est pas très grande, tout en muscle et en puissance. Sa mâchoire légèrement prognathe rappelle que parmi ses ancêtres, il y avait un boxer.  Certains maîtres coupent la queue et les oreilles pour donner un air plus féroce à la bête, on a, pour notre part,  prit le parti de la laisser telle que la nature l' avait faite. Ses grandes oreilles peuvent la faire paraître un peu cruche mais tant pis, on s' habitue et j' arrive même à la trouver jolie.

         On m' a demandé un jour comment élever un berger des mangroves. Je répondrais: avec du bon sens. Quelques roustes bien senties lui ont fait comprendre que les chaussures n' étaient pas faites pour être mangées, à moins que je ne lui dépose dans sa gamelle, et que le drap qui sèche sur la terrasse ne pouvait pas lui servir de voile de mariée.

PICT0245__800x600_       Intelligente, elle a rapidement comprit et je peux laisser un livre, du linge, ou tout autre chose, elle ne touche à rien. A part le comestible: ne laissez pas un steak sur la table, elle le mangera en moins de temps qu' il faut pour le dire. La gourmandise est son vilain défaut.

PICT0280__800x600_       

La mer est son domaine. Petite, elle allait à l' eau pour nous y rejoindre, maintenant elle y va toute seule, même quand on ne se baigne pas. Elle pêche la crevette, chasse les paille-en-queue, n' attrape jamais rien mais persiste à chaque sortie. Finalement, trop bornée pour être intelligente...

Ah oui, autre chose et de taille:  au supermarché, on prend ce qu' il y a. Mawa a commencée sa vie en mangeant des croquettes pour junior, puis au bout d' un mois est passée à celles pour senior. Ensuite, on ne trouvait que des croquettes pour chat, ensuite de la pâtée en boite. Un jour, le rayon animaux étant vide, j' ai acheté des boites de sardines et mélangé ça avec du riz.  Chiens difficiles s' abstenir...

La seule et unique fois ou quelqu'un s' est introduit chez nous (oui, je sais, on a beaucoup de chance ), c' était pour nous voler le chien. Elle avait 3 mois, et s' est débattue comme un chien adulte pour échapper à son bourreau. Un voisin-super-flic est intervenu et le voleur est parti sans demander son reste. J' en tremble encore-c' est une image- à l' idée de ce qu' il aurait pu advenir d' elle: torturée, sous-alimentée, pour servir d'âppat aux requins ou pour la chasse aux hérissons.

En conclusion, n' espérez pas avoir un chien de race en prenant un chien local. Si comme nous, l' animal de compagnie prime sur le pedigree, lisez les petites annonces du 97.6, il y en aura forcément un pour vous....

                                                                                Kaay à Mayotte