la_plage

...j'aurais venu mais j'aurais amené plein de choses qu'on ne trouve pas ici.     En vrac et dans le désordre, on a du mal, beaucoup de mal à trouver du linge de maison correct.   Nan nan nan, sauf si vous aimez le tergal, les grosses fleurs et les couleurs très vives.   Pour ma part, c'est en coton et en couleur unie que j'aime le linge....et... oh que je suis malheureuse.

Les fringues: pas beaucoup de marques et quand c'est beau c'est cher et quand c'est moche, c'est un peu moins cher.  Faites donc votre shopping avant de partir. A vous les boutiques pour y acheter jupes, short, tee-shirt, sandales,  pantalons en toile et K-Way, indispensable en saison des pluies. Ici, très peu de marques et les fans de Gucci passent leur chemin...

Les DVD de vos films préférés sont introuvables ici, à moins de les télécharger, mais, vive le bas débit, il m'a fallu DEUX mois pour avoir sur mon disque dur un épisode de Friends.  A vous de voir...!!

Ah oui, j'y pense: des couverts. C'est bête les couverts mais j'ai fait une obsession sur les cuillères et fourchettes lors de mon passage en métropole au mois de décembre dernier. Ici, vous aurez la ménagère 24 pièces avec manches en couleur, vous savez, le genre qui se plie en mangeant la purée. En rouge parce qu'en plus, vous n'aurez pas le choix de la couleur. 

Les colliers pour chiens ont tous la même taille: 22 cm.  Impec pour les teckels mais pour les chiens moyens, on fait comment...

On ne peut pas être pénaliser à chaque fois: l' électro-ménager est moins cher sur notre île et il est tropicalisé, donc plus résistant à la chaleur et à l'humidité.  Revers de la médaille, on n'a pas trop le choix mais on arrive à trouver à peu près ce qu'on veut.   

Voilà en gros ce qui me parait important à apporter mais si vous avez des questions, n'hésitez pas...!!

Ah si, j'oubliais l'essentiel: en passant par les aéroports ( Roissy puis la Réunion ou le Kenya ) n'oubliez pas les Toblérone géants et les magazines de déco que vous ne manquerez pas de m'amener en échange de toutes les infos que je distille tout au long de l'année...

                                      Kaay à Mayotte

P.S. à la demande express de Garance avec qui j'en avais parlé en privé, je rajoute donc une note sur les cosmétiques.      

A Mayotte, une seule parfumerie digne de ce nom: MADO Parfums.  Ici, pas de chichis, on prend ce qu'il y a.   Les fans de Lancôme ( j'en suis ) s'en passent très bien. En même temps on n'a pas trop le choix...

On y trouve toutefois Clarins, Clinique, Chanel, Dior, Rochas, Guerlain, Kenzo, JP Gaultier, YSL, et je crois que c'est tout.   Faites tout de même vos réserves parce que si vous trouvez l'Eau de toilette de Rochas, rien ne dit que le lait corporel qui l'accompagne habituellement sera dans les rayons.  Il manque toujours le produit que vous êtes venue acheter et ils le reçoivent la semaine prochaine. Mais la semaine d'après, c'est toujours la semaine prochaine que le colis doit arriver.   Ne cherchez pas la nouveauté qui tue, ça arrivera dans l'année qui suit le lancement en métropole.   Juste le temps qu'il faut pour que les rides s'installent un peu plus et que le corps devienne tout flasque...

Sinon, il y a les pharmacies. Plusieurs marques dont Avène, Vichy, Galénic, Klorane, Nuxe, mais pareil pour tout le monde: ne vous habituez pas à une crème en particulier, il y a de fortes chances que dans deux mois, elle ne soit plus là, elle arrivera la semaine prochaine...!!

En grande surface, les marques traditionnelles comme L'Oréal, Garnier, Nivéa.  Mais à 10 euros le tube de Nivéa, et lui n'arrivera pas la semaine prochaine puisqu'il est toujours là. Enfin, presque..!!

Ne cherchez pas Yves Rocher, il ne connait pas encore Mayotte, mais gageons que dans une dizaine d'années, il inondera l'île de ses petites boutiques comme il a su le faire en métropole.   Sephora et Marionaud sont également inconnus ici, et j'ai fait une telle descente dans ces grandes parfumeries au mois de décembre que ma carte bleue Visa s'en souvient encore.   

Sans vouloir jouer les méga-grosses snobs, et pour toutes les raisons que je viens d'évoquer plus haut, j'ai claqué en métropole l'équivalent annuel du budget fringues de ma soeur en 15 jours. 

Heureusement, il y a la solidarité entre copines: celle qui part fait les courses pour celle qui reste et je vais d'ailleurs profiter du prochain voyage de ma copine Flo au mois de mai pour lui donner quelques devises afin qu'elle me ramène un appareil-photo numérique.   Le mien m'a lâchement lâché, le fourbe, après trois ans de bons et loyaux services et comme le modèle que je convoite doit arriver la semaine prochaine...

En bref et pour résumer, ECLATEZ-VOUS LES FILLES A FAIRE LES MAGASINS AVANT DE PARTIR, parce qu'après, c'est ceinture...!!