C'est bien joli d'avoir des arbres qui nous donnent des fleurs superbes et qui sentent bon, mais la nature de l'homme l'incite toujours à tirer parti de tout ce qui l'entoure. Cest donc tout naturellement qu' il s'est occupé d'extraire l'arôme des plantes et fleurs à l'aide d'un alambic, invention des Arabes pour distiller le khôl destiné à parer les yeux des femmes.

Vers Combani-Vahibé, il suffit de suivre la route pour trouver quelques dizaines d'alambics. Garez-vous et admirez.

Alambic_02 

On dépose les fleurs dans la grosse cuve surmontée d'un chapiteau, et relié au réfrigérant à l'aide d'un tube appelé col-de-cygne. Le réfrigérant  est composé d'un serpentin qui baigne dans uen cuve de refroidissement remplie d'eau froide en circulation pour accélérer la condensation de la vapeur.  Enfin, le serpentin conduit à l'essencier ou on récupère l'huile essentielle.

Alambic_03   

Il faut 100 kg de fleurs pour faire 2 kg d'huile essentielle et un arbre donne environ 2.5 kg de fleurs par an.

le_four

Une chauffe dure environ 20h et nécessite 3 mètres cube de bois, provenant chez la plupart des distilleurs des résidus de la scierie de Coconi, ainsi que de 12 mètres cubes d'eau.  Il est évident donc que les alambics se trouvent non seulement près des champs de production mais également près d'une source d'eau.

Alambic_07      

Le principe de la distillation est très simple, mais plutôt long à expliquer, aussi je vous épargnerais les détails.   Sachez simplement qu'au bout du compte, on obtient cinq qualités d'huile essentielle. Les deux premières heures de la distillation donnent la qualité supérieure dite Extra S. Le distillateur rajoute de fleurs au fur et à mesure de la chauffe toutes les 3 heures environ. Le produit des différentes distillations se distingue suivant la densité de l'essence: Extra S, Extra, première, deuxième et troisième.

Alambic_05   

Les trois premières sont les essences de tête, d'une plus forte densité et donc de qualité supérieure. Elles se vendront sur le marché international pour remplir vos flacons de parfums. Madagascar, la Grande Ile, est aussi productrice d'huile essentielle d'ylang mais des pratiques de distillation et du matériel vétuste en font un producteur d'huile de qualité deuxième et troisième, dites inférieures. La prochaine note portera sur l'usage de l'huile essentielle d'ylang-ylang en aromathérapie. Ou comment utiliser cette précieuse huile dans la vie de tous les jours.

Source: Univers Maoré-Les Naturalistes de  Mayotte   

                        Kaay à Mayotte