le_lagon

Mayotte est composée de deux îles: Petite-Terre et Grande-Terre. L'aéroport se trouve sur la petite et en arrivant, c'est donc celle-ci que vous verrez en premier.

Traitons donc aujourd'hui des avantages et inconvénients des deux îles. 

- sur Petite-Terre, on est proche de l'aéroport et ça parait bête, mais quand on rentre de voyage, il est appréciable de n'avoir qu'un taxi à prendre pour rentrer à la maison. En même temps, pour rejoindre Grande-Terre, les touristes  adorent prendre la barge, afin de  s'immerger immédiatement dans les couleurs locales.

- quand on a de la visite, il y a deux minutes de route à faire pour aller chercher les visiteurs à l'aéroport. Et on voit l'avion arriver. On l'entend aussi. Oui, on l'entend.   

- Il y a beaucoup de militaires sur Dzaoudzi et la vision des camions verts de la gendarmerie dans les rues des villages est courante. De même que les légionnaires faisant leur jogging le matin sur le Bd des Crabes. Sur Grande-Terre, vous pouvez parcourir des kms sans voir le moindre véhicule kaki. 

- si on a l'impression au début d'arriver dans un pays en guerre, un petit Dzaoudzi-Kinshasa, il est en fait beaucoup plus rassurant de savoir qu'il y aura toujours quelqu'un pour vous venir en aide en cas de problème. Et, avec tout ces militaires sur Dzaoudzi, il y a nettement moins de vols, de cambriolages et de clandestins sur Petite-Terre. Heu...nettement moins ne veut pas dire Pas du Tout, attention.

- les plus belles plages sont sur Grande-Terre, aussi il nous faut barger pour aller voir les merveilles de Mayotte.

le_ponton 

- quand on veut faire du shopping, c'est sur Grande-Terre qu'il faut aller. Et il faut barger. Et si c'est exotique au début, c'est casse-pied à la fin. Pour une journée passée à Bouéni, dans le sud de l'île, il faut compter une demi-heure de plus que les grand-terriens avant de pouvoir faire plouf dans l'eau. La même chose le soir, on ne reste pas, on va rater la barge...

- L'eau est potable au robinet sur Petite-Terre, tandis qu'il vous faudra une carafe munie d'un filtre pour pouvoir la boire sur Mamoudzou. En théorie du moins, parce qu'en pratique, on s'habitue à tout. Notre note de flotte ne sera pas la même non plus puisque sur Dzaoudzi, c'est l'eau de mer dessalée qui arrive dans les tuyauteries, tandis que sur Grande-Terre, il s'agit de l'eau issue des réserves de Combani. L'eau de mer est donc moins chère, puisqu'il n'y a pas de réservoir à prévoir.

- on nous traite, nous, habitants de Petite-Terre, de bourgeois du 16e. Et on a raison. Non pas que nos salaires soient plus élevés, mais quand EDM (Électricité de Mayotte) prévoit des coupures "pour cause de surcharge d'énergie électrique", on est beaucoup moins touché que LES AUTRES.  La cause: M'sieur le Préfet ainsi que toutes les huiles des Armées habitent sur Dzaoudzi. Et il est très gênant pour ces messieurs de se passer de clim' au dîner. Donc, EDM coupe volontiers le reste de l'île pour éviter le crash mais évite au maximum de toucher à Petite-Terre. Évite ne veut pas dire qu'on n'est jamais coupé, mais on y est beaucoup moins souvent et moins longtemps que Mayotte toute entière.

plage_du_sud

- Il y a peu de baobabs, de bangas, et pas du tout de maki sur Petite-Terre. Et j'aime bien les makis. Et quand je veux en voir, je dois barger et donc, je n'en vois pas souvent parce que j'ai la flemme de barger. En plus, j'en ai marre d'avoir la flemme. Je profite donc de cette note pour m'insurger haut et fort contre ce fait avéré et prie instamment le pouvoir en place de m'amener immédiatement quelques makis dans mon jardin, parce que j'en ai besoin pour prendre quelques photos. S'il vous plaît. Merci.

- Petite-Terre est petite, comme son nom l'indique. 3 kms de long sur 1.5 de large, et donne l'impression d'habiter dans un village.  C'est bien, c'est sympa, c'est convivial et ça donne l'impression d'être en vacances toute l'année. Problème: on ne peut pas roter sans que tout le monde sache ce qu'on a mangé hier soir...de la potée au chou, pourquoi...et Radio-Cocotier marche à fond. En même temps, Radio-Cocotier fonctionne très bien sur toute l'île donc on n'est pas mieux loti que vous à ce niveau. 

le_p_cheur

- quand il pleut, les taxi-mens ne sortent pas leur auto sur Petite-Terre. Oui, la pluie, ça mouille. Aussi, c'est justement le jour ou vous en avez le plus besoin que vous vous taperez le trajet à pied. Et j'ai vu, on a tous vu il y a peu, des touristes aller à l'aéroport A PIED sous une pluie battante parce qu'il n'y avait pas de taxi à la sortie de la barge pour les y amener. Les taxis font grève aujourd'hui et bloquent une partie de l'île de Mayotte, ls ont certainement raison sur bien des points, mais qu'ils n' oublient pas que leur fonction première est d'amener les clients d'un point à un autre en toute sécurité.  Conclusion: les taxis de Petite-Terre sont des snobs qui préfèrent rester au chaud à la maison plutôt que de salir leur tas de boue.  Des snobs ou des cons, allez savoir...    

Pour toutes les raisons que je viens d'évoquer, il semblerait que Petite-Terre soit plus calme que Grande-Terre. Encore que pour juger correctement, il me faudrait expérimenter les deux. Avis donc à tous les habitants de Grande-Terre qui voudront bien me dire ce qu'ils pensent de ce point de vue et me dire pourquoi ils ne voudraient surtout pas barger pour habiter chez nous. Je rajouterais au besoin un PS pour donner plus de poids à mes arguments.

Bon week-end à tous

                                                            Kaay à Mayotte