Je connais Marie-France depuis des années...par blogs interposés. Le premier, ou elle présente sa vie à Tahiti, RECIF TAPETE, et le deuxième sur ses vacances sur l'île de Pâques, RAPA NUI.

Marie-France est à Mayotte durant le mois de juillet, et l'occasion était trop belle de se rencontrer "en vrai".

Rendez-vous fut donc prit au Caribou pour un déjeuner entre filles. Alors que j'avais une vague idée de ce à quoi elle ressemblait, Marie-France m'a reconnue tout de suite. Super. Comme quoi, je ressemble à mon blog finalement...!!

le_march__aux__pices   

Vous n'aurez pas de photos du Caribou. Nan, parce qu'on avait tout plein de choses à se dire et que...vous connaissez les filles quand elles papotent...!!

Un petit tour au marché, juste histoire de lui montrer à quel point il est petit.  Oui, mais je m'y suis perdue mardi. Oui, mais c'est normal, c'est un labyrinthe. Petit labyrinthe, mais tout de même assez pour avoir l'impression d'y passer la journée. Ah ok.

Les_ramboutans

C'est la saison des RAMBOUTANS, ces letchis chevelus originaires d'Asie. J'en prends un kg et tandis que je discute avec le vendeur qui ne veut pas que je le prenne en photo...n'importe quoi lui, je ne prends que les belles choses...Marie-France le mitraille avec son objectif-grand-angle-tellement-beau-que-ça-y-est-je-suis-jalouse.

Mama_Brochettes

Direction Petite-Terre via la barge et je présente La Mama Brochette de Dzaoudzi, ici "papa brochette" à Marie-France. Direct, il lui propose de le prendre en photo. Je suis très beau, tu peux me prendre en photo. Suffisamment exceptionnel pour être souligné, parce que d'habitude, les mahorais ne veulent pas en entendre parler. J'en profite pour prendre ma part de photo évidemment.

Et en plus...quel bel homme...!! 

Yveteau_et_Ali 

Direction le Faré boulevard des Crabes quand, sur le parking de la barge, on aperçoit ce jeune homme tenant son bouc par une corde. Ils marchent vite tous les deux et on se retrouve à courir derrière pour avoir un beau cliché.  Voilà. Deux femmes d'un certain âge...restons coquette...vues en train de courir derrière un bouc tenu en laisse et un jeune homme en short rouge, vous avez une petite image du genre de personne que l'on est, Marie-France et moi .

Ali_et_Yveteau 

- On peut te prendre en photo... 

- oui, bien sûr.

J'en reviens pas, avec moi c'est toujours non, mais Marie-France a plus de charme que moi et ça marche à tous les coups. Marie-France, veux-tu m'épouser ??

- Comment il s'appelle ton bouc...

- Yveteau...

- pourquoi Yveteau...

- parce qu'il est gentil...

ah ben oui, évidemment, quand c'est gentil, c'est Yveteau. 

- Et tu vas ou...

- à Labattoir...

Notez à cet instant le regard perplexe de Marie-France qui a comprit "à l'abattoir". Pôvre bête, qu'elle pense, ça fait mal au coeur.

- ah mais non, il amène son bouc au village de La-bat-toir, c'est pas pareil.

- ah, je préfère, j'ai eu pitié un court instant.

Le_Far_ 

Arrivées au Faré, on s'installe à l'intérieur pour profiter de la déco type Compagnie des Indes et éviter en même temps le vent qui décoifferait le bouc.

Pascal vient nous rejoindre quelques instants plus tard et on écoute doucement Marie-France nous conter sa vie au Gabon. Mayotte est africaine ??   oh que oui, j'y retrouve tout ce que j'ai quittée il y a quelques années. Les odeurs, les couleurs, la culture, les taxis-brousse remplis de voyageurs, de poules et de cabris, les pistes rouges et l'artisanat malgache parce qu'il y a beaucoup de malgaches au Gabon.

Perrier

Après quelques heures à picoler et à discuter, voici l'heure de nous quitter et nous la déposons à la barge pour le chemin du retour.

Un bel après-midi, des beaux instants, merci Marie-France et comme promis, j'attends avec impatience les photos sur ton blog de ce moment partagé.

Bon week-end à tous

                                                       Kaay à Mayotte