le_geicko

J'imagine souvent à quoi ressemblent les lecteurs de ce blog. Physiquement, je veux dire. Sur un prénom, je mets automatiquement une longueur et une couleur de cheveux, une teinte de peau et une couleur d'iris. Je vois le corps qui accompagne le visage: petite, grande, fine ou plus rustique.

Parce qu'on a tous des souvenirs d'enfance ou d'adolescence avec des filles ou des garçons sympas, on associe à vie le prénom avec la gentillesse de la personne en question.

On retiendra de même la peau de vache et son prénom qui restera à jamais associé avec un caractère difficile. Dommage pour ceux qui n'ont rien demandé, mais avant même de connaître vraiment la personne, on aura un à priori, un délit de sale gueule rien qu'avec un prénom.

J'imagine donc, disais-je, vos têtes à chaque fois que vous me laissez un commentaire. Comme y a pas de raison que je sois seule au monde à faire cela, vous devez en faire autant sur ma petite personne.

Le passage du virtuel au réel remet souvent les choses en place: en deux ans de blog, j'ai ainsi pu voir quelques lecteurs de ce blog venus me rendre visite sur mon lieu de travail.  Et là, je dois avouer que mon imagination débordante se plante complètement. La grande brune devient tout à coup une petite rousse, la dâdâme de 50 ans en a finalement 30, et le type cool d'une trentaine d'années se révèle être un type cool de quarante ans et plus.         

MICMARY est arrivée un matin avec son mari pour voir "Kaay". D'une discussion de quelques minutes, nous sommes restés bavardé pendant...ppff...une demi-heure, je crois, car quand on aime, on ne compte pas. C'est ce jour-là que j'ai commencé à me la péter grave. Oui, parce que le même jour, un couple de touristes en visite sur l'île est venu me complimenter sur mon blog, tout en me posant des questions sur les bonnes adresses et les trucs à faire.

Il y a les timides qui viennent les jours ou je suis en congé, qui promettent de repasser et ne repassent pas.

Il y a celles qui viennent avec leurs enfants: tu vois, c'est la dame du blog. Une petite Sarah n'a jamais cru sa maman quand celle-ci lui a présenté Kaay "en vrai". N'importe quoi, Kaay, elle est pas si vieille...!!

Il y a les bloggueurs de Mayotte dont j'ai vu la photo sur leur site et que je sers avant de me présenter. Ou pas d'ailleurs, suivant les circonstances.

Et il y a ceux qui tombent mal. Qui arrivent quand j'ai plein de boulot quand il est impossible de me libérer cinq minutes. Je retiendrais toujours cette femme qui me paraissait très sympa dans ses commentaires et qui m'a envoyé une lettre d'insultes en privé parce que, surchargée de taf je n'avais pas eu le temps de parler quelques minutes avec elle.  Aimablement, je lui ai répondu que, si je pouvais être très amicale sur internet, je pouvais aussi l'être nettement moins dans la vie "civile".  Surtout quand je n'ai pas le temps.

le_geicko   

Il y a eu Jean-Michel au mois d'avril, que j'ai reconnu tout de suite parce qu'il correspondait à l'image que je m'en était faite.

Il y a eu Ann So il y a une quinzaine de jours, une grande brune alors que je voyais une petite blonde. Anne Sophie pour moi, c'est blond. Cherchez pas.

Et aussi Carole cette semaine. Une grande blonde alors que les Carole ne peuvent être que brunes et pas très grandes.  Cherchez toujours pas.

Ann So et Carole m'ont marquées parce qu'elles sont les plus récentes mais aussi parce que j'avais envie de discuter encore plus avec elles. Hélas, les impératifs du boulot font que je n'ai pas osé demander à mon boss de nous amener une tasse de thé afin de poursuivre notre discussion.  Je suis sûre qu'il aurait accepté, mais j'ai pas osé. 

 

 

 

 

En tout cas, voici deux rencontres qui ont embellies ma semaine.

Merci donc à tous mes visiteurs "en vrai".

                                                Kaay à Mayotte