Une grève,c'est déjà pas drôle, d'un point de vue des usagers. Une grève des banque, c'est ce qu'il y a de pire, je crois. Oui, parce que le monde dans lequel on vit est entièrement tourné vers le fric, quoiqu'on en pense et quoiqu'on en dise.

Essayez donc de régler vos factures sans argent, vous m'en direz des nouvelles...!!

BFC_04

La BFCOI et le Crédit Agricole sont donc en grève depuis quelques jours. Et si ça continue, ça ne va pas tarder à mettre tout le monde dans la panade.

BFC_02

Songez donc: la moitié des habitants de Mayotte n'a pas de compte en banque et compte sur l'autre moitié pour lui fournir de quoi acheter le riz quotidien. La moitié de l'autre moitié a un salaire peu élevé et ne dispose donc pas de carte bancaire, si ce n'est une carte de retrait. Et comme il leur est impossible de retirer des sous au guichet pour cause de grève...

BFC_03

Les employés de banque réclament le même traitement salarial que leurs collègues de la Réunion ainsi que le même décompte des points retraites. Il parait que la totalité des revendications aboutiraient à une augmentation de salaire de 18.5%, nous apprend  MALANGO.  Ou alors, on pourrait dire que les employés de Mayotte sont payés 18.50% de moins que leurs collègues réunionnais. Chacun sa façon de voir.

BFC

Mais les grèves ont beau être une affaire sérieuse, ça n'empêche pas de le faire en musique. Nous pouvons ainsi voir tous les jours dans Mamoudzou les employés chanter et danser sur la place au son de la musique traditionnelle.

Vous n'aurez pas de photos du voulé quotidien, parce que j'envisage d'aller vendre des merguez et des mabawas au milieu de tout ce beau monde. Et je ne voudrais pas griller ma future place avant l'heure, vous comprenez...

Bon week-end à vous.  Et même aux autres d'ailleurs.

                                                             Kaay à Mayotte