estrade       

Du 04 au 14 novembre a lieu à Mamoudzou le Festival Interculturel de Mayotte. Je suis en vacances cette semaine et comme je ne pars pas (snif...), je compte bien en profiter pour prendre du bon temps.

deba_01      

J'ai donc commencé cet après-midi et ça tombe bien, il y avait un Déba à la M.J.C. de M'tsapéré. Définition du déba: cérémonie mi-religieuse, mi-festive qui s'apparente à une compétition entre groupes de femmes de villages différents.

deba_02      

Les femmes du même village portent toutes le même salouva et sont ainsi facilement identifiables.Au rythme du tambourin et sur les paroles des Versets du Coran, la danse se concentre avant tout sur les mouvements des bras et des mains.

deba_03      

Pour l'occasion, elles se parent de leurs plus beaux bijoux, et d'une fleur de jasmin dans les cheveux.

deba_04      

Le Déba est une affaire de femmes, et même si la présence des hommes n'est pas interdite, ils ne sont pas présents pour autant. Nous étions deux m'zunguns parmi toutes ces femmes mahoraises, et je me suis éclatée à prendre des photos. Les bouénis refusent la plupart du temps de poser devant l'objectif, mais là, le prétexte était tout trouvé...!!

deba_05      

La jeunesse des femmes m'a étonnée, je pensais que les jeunes  ne s'intéressaient plus à ces rituels, et j'avais tout faux: elles sont nombreuses à être là pour perpétuer la tradition.

deba_06      

Les chants sont magnifiques et je les ai filmés pendant plusieurs minutes. Hélas, je ne sais pas les télécharger sur le blog, et c'est bien dommage car il me semble qu'on apprend bien à connaitre un peuple à travers sa musique et ses chants.

deba_07      

Chaque village va défiler ainsi jusqu'à la nuit tombée jusqu'au prochain déba dans le village invité. Une bien jolie façon de rendre l'invitation...!

                                                               Kaay à Mayotte